Vous êtes ici : Accueil > Activités des élèves

Activités en BAC PRO SAPAT


2020-2021 :

 

Ouverture par apprentissage en Bac Pro

Le Lycée Robert d'Arbrissel a décidé de contribuer au développement des formations par apprentissage en ouvrant la possibilité aux élèves des Terminales BAC PRO SAPAT, mais aussi Vente conseil en animalerie, de finir leur cycle par une année dans cette voie et cette modalité de formation.

Effective à partir de la rentrée, cette possibilité doit permettre aux jeunes qui le souhaiteront (et qui auront décroché un contrat) de mettre un pied dans l'entreprise de façon plus importante que par de simples stages.

En effet, ces jeunes auront un statut salarié et prépareront leur diplôme en 20 semaines en Centre de formation la dernière année, contre 28 pour les lycéens, avec lesquels ils seront mixés.

Excellente façon de répondre aux besoins des entreprises qui recherchent des jeunes à employer, l'ouverture par apprentissage à Robert d'Arbrissel est devenue une réalité sous l'égide du CFA regroupant le CNEAP Pays de la Loire et l'ESA d'Angers.

 

Des services en plus pour le BAC SAPAT



Pour professionnaliser les élèves de son BAC SAPAT (Services aux personnes et aux territoires) et se distinguer de la concurrence, le Lycée Robert d'Arbrissel propose quatre services en plus totalement inédits : des mini-stages chaque mercredi ; un module spécifique sur la petite enfance ; une sensibilisation à l'aide aux aidants ; une préparation sur deux ans vers le métier d'aide-soignant(e), en partenariat avec le CHU d'Angers.

Des mini-stages en animation se font chaque mercredi, selon le choix de chaque élève de Seconde SAPAT, soit dans une structure petite enfance, soit à l'IME, soit à l'EHPAD de Chemillé. Les jeunes bénéficient ainsi d'un rythme qui dynamise leur formation, avec plus de temps d'immersion en milieu professionnel, au-delà des 22 semaines prévues normalement sur 3 ans.

Parallèlement, Amélie Frouin, qui travaille au Centre social, conduit un tout nouveau module spécifique sur la petite enfance auprès de la même classe. Cette professionnelle chevronnée initie les lycéens à des techniques d'animation particulièrement originales.

A un autre niveau, un partenariat a été conclu entre le Lycée et le Département des instituts et écoles de formation (DIEF) du CHU d'Angers. Une cadre, formatrice, Catherine Yvinec, qui a validé son diplôme inter-universitaire sur le thème « Répit et aidants, vers une sensibilisation des lycéens de BAC pro SAPAT » est intervenue plusieurs semaines auprès des Terminales. Elle confie : «Cette problématique n'était guère développée dans les programmes scolaires, mais elle correspond à un enjeu sociétal».

Enfin, le Lycée Robert d'Arbrissel a ouvert, en partenariat avec le CHU d'Angers, un module permettant aux élèves de 1ère et Terminale de découvrir le cadre et la richesse du métier d'aide-soignant(e) et de s'y préparer. A l'heure où toutes les structures du Chemillois recherchent désespérément des candidats pour ce métier et où Mauges communauté souhaite créer des synergies entre les établissements de formation et les professionnels, cette démarche colle aux besoins du territoire.

Habitués à l'immersion en milieu professionnel, formés sur la petite enfance, sensibilisé sur l‘aide aux aidants et le métier d'aide-soignant(e), les élèves du Lycée Robert d'Arbrissel vont être prêts pour le service !

 

 

De l'élan pour ELA

Dans la course contre la maladie, il n'y a pas de temps à perdre. Cinq élèves de Terminale SAPAT ont décidé d'organiser le 13 novembre, dans le cadre d'une action professionnelle comptant pour leur formation, un cross au profit de l'association ELA, qui lutte contre les leucodystrophies. Dans le respect des consignes sanitaires en vigueur ce jour-là, ils ont fait courir de nombreux enfants de l'Ecole Saint-Pierre de Chemillé, avec laquelle un partenariat avait été établi. Les fonds récoltés, pas loin de 1000 euros, seront utilisés pour l'achat de matériel médical et pour la recherche. En faisant prendre leur élan aux enfants, les lycéens en ont donné à ELA.

 

Sous le signe du masque

En cette fin d'année 2020 très particulière, placée sous le signe du masque, les élèves de 1ère SAPAT ont reçu leurs attestations à l'issue de la formation qu'ils ont suivi avec Marc Panel et l'association Savoirs et partage.

L'apprentissage de la langue des signes s'est fait en respectant les gestes barrières, avec la distanciation nécessaire lorsqu'il s'agissait de communiquer, mais aussi un bel enthousiasme que les jeunes n'ont pas chercher à masquer !



2019-2020 :

 

La réflexologie plantaire, c'est le pied !

Chaque année, les élèves de 1ère SAPAT découvrent dans le cadre de leur module d'approfondissement professionnel diverses approches autour des soins aux personnes.

Le 30 janvier, une intervenante est venue leur faire découvrir la réflexologie plantaire, médecine douce venue de la Chine ancestrale qui utilise les massages des pieds pour activer la circulation sanguine et débloquer les tensions corporelles.

Une des enseignantes, Mme Guégniard, s'est prêtée à la démonstration et a pu constater l'effet relaxant de cette technique.

 

BEPa en mains

Le 28 novembre, chaque élève de Terminale ayant réussi l'examen s'est vu remettre en mains propres par le directeur son BEPa.


Étape intermédiaire dans un parcours sur 3 ans, cette certification constitue une première reconnaissance des compétences acquises et motive le jeune pour l'obtention du BAC pro SAPAT en fin de cycle.


Addictes de l'action pro

En Terminale SAPAT, le module MP6 permet à des petits groupes d'élèves de mettre en place une action professionnelle, en lien avec des associations ou différents publics.
Enola, Léonie, Léna et Tiffany ont choisi de proposer le 26 novembre à une classe du Collège Saint-Joseph de Chemillé un temps de prévention santé, autour des différentes addictions pouvant toucher les jeunes.
Elles avaient prévu des documents, dépliants et supports audiovisuels variés et pertinents.
Depuis des semaines, elles étaient devenues addictes de leur action pro, dans le bon sens du terme.




Go to Togo !

Quatre élèves de Terminale SAPAT ont eu la chance d'effectuer, autour de la Toussaint, quatre semaines en stage au Togo.
Ils étaient accompagnés par deux enseignantes de Robert d'Arbrissel (Mmes Chollet et Coiffard), relayées par deux adultes du Lycée de Saint-Gildas-des-bois (qui, comme celui de Sablé, a envoyé quelques élèves).
Auprès d'enfants dans des écoles et en orphelinat, les élèves ont pu vivre une expérience unique. Des difficultés matérielles aux traditions très différentes de celles de notre société européenne, en passant par la joie de vivre des habitants, ils ont été amenés à découvrir ce qui fait la particularité de ce pays africain.
Prêts à y retourner tout de go !

 

 

Signé Robert d'Arbrissel !

Pour leur apporter encore plus de compétences et favoriser leur future insertion professionnelle, le Lycée Robert d'Arbrissel propose à ses élèves de BAC SAPAT une initiation à la Langue des signes française.
Cette dernière peut être utilisée avec des personnes porteuses d'un handicap, mais aussi auprès des jeunes enfants.
D'ailleurs, une intervenante rompue à cette communication avec les tout-petits apporte son expérience en complément de la formation de base.
La Langue des signes, c'est un plus ... signé Robert d'Arbrissel !

 

Pommes-pommes girls !

C'est n'est pas en pratiquant la danse sur le bord d'un terrain de basket, mais en triant des pommes au bord des paniers qu'Alexandrine, Kimberley et Louna ont fait leur sport du week-end, samedi 5 octobre.

Avec leur équipe de Seconde SAPAT, elles ont œuvré chez un agriculteur pour fabriquer une boisson meilleure pour la santé que les sodas : du jus de pommes.

Et l'activité ne s'est pas arrêtée là, puisque toute la classe a ensuite vendu ce nectar fruité, pour financer un séjour à Paris. Ce qui était sportif !

 

 

REPIT ET PROCHES AIDANTS :

   VER UNE SENSIBILISATION EN BAC PRO SAPAT 

Le Lycée Professionnel Robert d'Arbrissel de Chemillé-en-Anjou s'associe à un projet émanant d'un mémoire sur le thème "Répit et accompagnement des proches aidants", rédigé par un cadre formateur du DIEF (Département des Instituts et Ecoles de Formation du CHU d'Angers).


Dans la notion de "proche aidant", on entend la notion d'aide. Comment alléger la souffrance de son parent, son enfant, son ami ? Voici une problématique à laquelle sont confrontés les proches aidants. Le patient est entouré par l'équipe médicale, l'équipe paramédicale ou par les professionnels de l'aide à domicile. Mais qui entoure le proche aidant ?

Il est une personne en souffrance, il partage la douleur de ceux qu'il aime. Il s'engage auprès de son proche avant, pendant et après son activité professionnelle, familiale.

Comment accompagner, écouter, soutenir les proches aidants lorsque l'on est professionnel ?
Une des réponses est de sensibiliser les élèves de BAC PRO SAPAT, qui effectuent des stages dans le domaine du service à la personne. Ils se trouvent ainsi confrontés à la dyade aidant-aidé et peuvent se trouver face à des situations familiales complexes.

La problématique du répit et des proches aidants n'étant pas forcément développée dans les programmes scolaires, le lycée Robert d'Arbrissel a choisi par le biais des enseignements à l'initiative de l'établissement (EIE) d'aborder ces deux thématiques qui répondent à un enjeu sociétal. Les lycéens de la filière concernée, vont ainsi bénéficier de 8h d'enseignements, programmés de novembre 2019 à mars 2020.

Les interventions seront assurées par le cadre formateur à l'origine du projet, associé à des proches aidants sur certaines séquences pédagogiques.

 


2018-2019 :

 

Des jeunes qui se dépassent

au niveau artistique

 

Dans le cadre du Module MG1 ESC en Terminale SAPAT, les élèves ont à réaliser une production artistique. Depuis plusieurs années, le lycée travaille en collaboration avec la région de Pays de La Loire dans le cadre du dispositif "Les jeunes s'exposent". Le thème cette année était RENCONTRE ET DEPASSEMENT.


Anissa Allam Vaquez est l'artiste qui accompagne les élèves et l'enseignante Françoise Archambaud dans ce projet artistique : "J'ai rencontré les lycéens 12 fois afin de faire naitre un projet. A chaque rencontre, nous nous sommes interrogés sur la question du dépassement de soi à travers l'expression plastique et des questionnements esthétiques.A chaque séance nous avons exploré un nouveau média (encre de chine, peinture, one minute sculpture, pochoir, typographie, paysage, portrait...) mis en regard avec des œuvres d'art. L'idée de ces rencontres était de poser un regard sur le monde qui nous entoure, de mettre en mouvement le corps à travers des actes créatifs, de dépasser ses appréhensions et de se mettre en danger à travers l'exploration des différents médias. Les projets exposés sont des extraits de ces tentatives plastiques." précise l'artiste.

 

 

Une grenouille qui sert pour les aromates


Le thème de l'année du Lycée est «choisir de servir».

Plusieurs classes ont donc décidé de rendre service à la Planète en menant une action concrète sur l'alimentation et les déchets. Et dernièrement, les élèves de 2ndeSAPAT «Services aux personnes et aux territoires» se sont rassemblés pour un vernissage de land 'Art : garde-manger du 21ème siècle et grenouille aromatique.


Ces différentes activités ont été réalisées en ESDD (Education santé développement durable) avec les 3 enseignantes (Mmes Chollet, Coiffard et Fonteneau) afin de renouveler le label écolycée.



Plusieurs cordes à leurs arcs

Les trois classes du cycle BAC pro SAPAT ont en commun de vouloir servir auprès de trois publics non autonomes : les petits enfants, les seniors et les personnes porteuses d'un handicap.Pour acquérir un maximum de professionnalisme, à côté de la théorie dispensée et des périodes de stages, les mises en situation sont de bonnes occasions pour les élèves de se mettre à la place de ces publics, pour mieux cerner leurs besoins et possibilités.
Ainsi, le 28 septembre, lors de la journée d'intégration destinée à créer du lien entre les classes allant de la Seconde à la Terminale SAPAT, les élèves ont pu découvrir diverses activités de handisport, et notamment le tir à l'arc pratiqué depuis un fauteuil roulant.
Les jeunes se sont rendus compte qu'il n'était pas facile de mettre dans le mille.
Mais en leur proposant cette journée sportive et néanmoins professionnalisante, dans la mesure où elle apporté une connaissance supplémentaire aux élèves, les enseignants du cycle ont su toucher leur cible.



2017-2018 :

 

Un parcours pédagogique
sur les animaux du jardin

 

Vendredi 6 avril, une classe de CM2 de l'Ecole Notre-Dame a été la toute première à découvrir le parcours pédagogique sur les animaux du jardin mis en place sur le site du Lycée Robert d'Arbrissel.

Si les jeunes de la filière Vente conseil en animalerie et deux de leurs enseignants (Mme Coiffard, M. El Idrissi) ont aidé à la réalisation de fiches disposées à différents endroits du site, les élèves de Seconde SAPAT (Services aux personnes et aux territoires), se sont aussi beaucoup investis avec leurs professeurs Mmes Chollet, Fonteneau, Guégniard et l'intendant M. Longo, dans la réalisation de ce parcours.

Ce sont d'ailleurs ces élèves qui ont accompagné les CM2 sur le parcours, et leur ont fait découvrir, à l'aide d'un petit livret et d'un questionnaire ludique, les particularités des animaux du jardin. Après un passage par l'animalerie pédagogique du lycée pour observer insectes, rongeurs, oiseaux, reptiles et poissons, et une halte pour caresser lapins et pigeons paons, les écoliers ont terminé leur visite autour d'un goûter préparé par leurs aînés, où les gâteaux avaient des formes d'animaux.

Ce parcours pédagogique, réalisé dans le cadre d'un module d'Education à la santé et au développement durable, doit permettre à l'établissement chemillois de maintenir le label Eco-lycée qui lui a été attribué.

Le parcours sera aussi un outil susceptible d'intéresser d'autres classes d'écoliers ou de collégiens, permettant ainsi de faire mieux connaître le site et les formations du Lycée Robert d'Arbrissel.

 

 

Il suffira d’un signe

Un seul signe suffira.  Et lorsqu’ils auront à faire à une personne sourde et muette, les élèves de 1ère BAC pro SAPAT sauront comment communiquer avec elle.

Au cours de l’initiation à la Langue des signes française qu’ils ont suivi durant quelques jours en ce premier trimestre, encadrés par M. Panel, les jeunes ont appris pas moins de 400 mots.

De quoi leur apporter une compétence de plus dans le cadre de leur formation, sur leurs lieux de stages dans le domaine des Services aux personnes et sur leurs CV, pour une meilleure employabilité.

Une initiation qui sera complétée pour ces élèves durant l’année de Terminale par un atelier tourné vers les bébés signeurs, pour apprendre le vocabulaire en lien avec les tout-petits, autour de jeux, d’histoires et de chansons.

 

Des élèves au coeur des Restos

Fin novembre, quelques jours après l’ouverture campagne d’hiver, les élèves de Seconde pro SAPAT ont rendu visite aux bénévoles des Restos du Cœur, dans leurs nouveaux locaux, rue de la Source.

Cette visite leur a permis de se retrouver au cœur d’une activité variée et intense, qui voit le Centre de Chemillé proposer sur place accueil, écoute et animations, distribuer des vêtements, des produits alimentaires et d’hygiène provenant de diverses institutions, des ramasses dans les grandes surfaces du secteur et de dons d’associations et de particuliers, mais aussi organiser une production de légumes sur des parcelles mises à disposition.  

Les lycéens concernés avaient, du reste, déjà une certaine connaissance du fonctionnement des Restos, au moins pour trois raisons. Parce que dans leur cursus (Services aux personnes et aux territoires) menant aux métiers de la Santé et du Social, ils étudient les organisations caritatives. Parce qu’ils avaient pu contribuer à la collecte de jouets organisée avant Noël au lycée au bénéfice de l’association chère à Coluche. Parce qu’ils avaient participé, aux côtés des bénévoles des Jardins du Cœur, à la récolte de pommes de terre sur un lopin prêté par le Lycée.

La visite devrait avoir un prolongement inattendu, puisque les lycéens ont proposé d’organiser dans l’année des ateliers cuisine, pour partager leurs recettes avec des familles bénéficiaires. Démontrant une fois de plus que quand il s’agit des Restos et de solidarité, ils savent y mettre du cœur.

 

Nos jeunes ont la patate !

Le bénévolat s’adresse avant tout à des gens dynamiques et solidaires. En aidant les bénévoles des Restos du Cœur à récolter les pommes de terres plantées sur une parcelle prêtée par le Lycée, un petit groupe d’élèves a montré qu’il avait déjà toutes les qualités requises.

C’est sans doute dans le fait qu’il prépare un Bac pro SAPAT (Service aux personnes et aux territoires), qu’il a puisé SA PATATE !

 

Vendanges et partage

 

 

 

 

 

 

Le 20 septembre 2017, l'ESAT de la Rebeillerie, siuté à Nueil-sur-Layon, a ouvert ses portes à la classe de Seconde SAPAT.

Celle-ci a découvert de façon concrète le fonctionnement d'un ESAT (Etablissement et service d'aide par le travail), ses particularités, son projet de vie et ses activités, à travers l'exploitation de la vigne. Le groupe divisé en deux, a donc, d'une part, visité l'établissement, d'autre part, vendangé ; occasion, pour les élèves de vivre un temps au rythme des personnes porteuses de handicap, de découvrir combien ces dernières sont accueillantes, positives, souriantes et performantes dans leur activité professionnelle.

Cette rencontre s'inscrivait dans le projet d'établissement du Lycée qui vise avant tout à situer l'homme au coeur du monde, à en respecter la dignité quel qu'il soit.

 

 

2016/2017 :


Un univers somptueux et magique

C'est par ces mots que les professionnels de la danse ont accueilli le spectacle chorégraphique des terminales sapat à la rencontre régionale " les jeunes ont du talent" au Mans. Comme à Chemillé au Théatre Foirail le 9 Mai, les spectateurs se sont laissés emporter dans un univers poétique, regardant avec émotion la bienveillance et le regard porté sur l'autre.

Bravo et merci à nos terminales et nos compagnons.

 

Une thérapie par la musique

 

 

 

Dans le cadre du Module d'approfondissement professionnel, les 1ères SAPAT ont découvert la musicothérapie. Anne Laure George, Art thérapeute, spécialisée en musicologie, leur a présenté les bienfaits de cet accompagnement auprès d'un public en mal être. Une intervention qui leur sera utilse dans leur future vie professionnelle.

 

 

 

 

 


Initiation à la langue des signes

 

 

 

 

 

 

Pour apporter une compétence supplémentaire à ses élèves de BAC pro SAPAT (Services aux personnes et aux territoires), le Lycée Robert d’Arbrissel leur a proposé une initiation à la langue des signes.

Assurée par Marc Panel, sur plusieurs séquences placées sur le troisième trimestre d’année de Terminale, cette formation sera utile aux jeunes qui se destinent à travailler auprès d’enfants, d’adultes et de personnes âgées, qui peuvent souffrir d’un déficit auditif


Nouvelle cuisine et innovations au menu

Lors des portes ouvertes du Lycée Robert d’Arbrissel, les 27 et 28 janvier, les futurs élèves et leurs familles ont pu découvrir une cuisine pédagogique flambant neuve et des nouveautés dans les formations, qui seront à la carte dès la prochaine rentrée.

Dans cette cuisine équipée de huit postes de travail, les visiteurs ont été mis en appétit. Comme d’autres élèves l’avaient fait la veille, Gwendal Bouchereau, élève de 3ème préparatoire à la voie professionnelle, les a accueillis avec des petits gâteaux sucrés aux pommes.

Cet équipement, qui a nécessité six mois de travaux et représenté un investissement d’un peu plus de 300 000 euros pour le lycée, servira principalement aux classes de BAC pro Services aux personnes et aux territoires (SAPAT), qui ont des cours de cuisine à leur programme.

Préparant aux métiers de la santé et du social, auprès des publics de la petite enfance au 3ème âge, en passant par la personne handicapée, ce cycle bénéficiera d’une nouveauté concoctée pour les élèves en 2017 : une initiation à la langue des signes.

Autre innovation au Lycée Robert d’Arbrissel à partir de l’année prochaine : la possibilité pour les élèves du BAC pro Technicien conseil vente en animalerie de pouvoir effectuer une partie de leurs stages à l’étranger. Cerise sur le gâteau, ce sera en Italie, grâce au dispositif européen Erasmus.

Enfin, pour les élèves de 4ème et 3ème préparatoires à la voie professionnelle, il y aura l’ajout d’un module axé sur le cheval, incluant de l’équitation.

Histoire de proposer à tous les élèves un régime de formation complet et digeste.

 

Des jeunes investis pour défendre les droits des femmes

Les élèves de terminale du lycée Robert d’Arbrissel de Chemillé, ont dans le cadre de leur formation (Services Aux personnes et Aux Territoires) pour objectif d’organiser une action professionnelle avec des acteurs du territoire.

Un  groupe de six élèves a choisi de travailler sur la thématique du droit des femmes dans le monde. Une collaboration a été proposée avec l’antenne de Cholet de l’association Amnesty International, qui a pour but de défendre les droits Humains à l’échelle mondiale.

L’objectif de l’action est de sensibiliser aux droits des femmes et de faire prendre conscience des évolutions et des violations encore présentes. Pour cela, une journée a été organisée le 12 janvier au cinéma où ont été conviés les élèves du lycée Robert d’Arbrissel, toutes filières confondues.

La sensibilisation a été réalisée par le biais du film «La saison des femmes » mettant en scène quatre femmes d’origine Indienne, n’ayant pas le droit de mener la vie qu’elles souhaitent, rêvant de liberté et qui vont faire basculer leur destin. Le film a été suivi d’un débat animé par des intervenants d’Amnesty afin de répondre aux diverses interrogations du public. Pour conclure il a été proposé aux jeunes de se mobiliser pour des femmes défenseures des droits humains emprisonnées, en signant des messages de soutien qui leur seront ensuite envoyés.

Le projet a permis aux élèves de prendre connaissance de l’association et de ses différentes actions mondiales, de provoquer une prise de conscience à propos des droits et des libertés non respectés dans différents pays.

 

La danse comme laboratoire d'Humanité

 

Dans le cadre des cours d'EPS, les Terminales Services aux Personnes et aux Territoires (SAPAT) pratiquent la danse contemporaine. Pour enrichir cette pratique, les élèves partagent les ateliers de recherche,  d'improvisation et de composition avec 8 résidents travaillant en ESAT.

Une courte vidéo sur le projet « Lever de Rideau » a été présentée pour le lancement de la Charte de l’Enseignement catholique diocésain du Maine-et-Loire, le 30 septembre. Ce projet y a été mis à l'honneur comme un « laboratoire d'humanité ».

En janvier, l’action redémarre, avec une prestation prévue sur la scène du Théâtre foirail de Chemillé, le 12 mai 2017, sous la direction de la chorégraphe, Marie France Roy.

Pour découvrir le travail de cette dernière, les 21 élèves de Terminale ont investi le 16 novembre la salle Chabrol à Angers, pour voir le spectacle « Les mots mènent la danse ». Dans cette création, les artistes usent de la danse et des mots pour raconter avec poésie, humour et tendresse le maintien à domicile des personnes âgées ou handicapées dépendantes.